Marchés biogaz en développement

Le gaz porté ou comment développer l'injection dans les réseaux

 

En France, nombre de gisements méthanisables sont situés dans des territoires agricoles. Or, ces zones moins densément peuplées sont aussi moins bien desservies en réseaux de gaz de capacité adaptée. Réaliser une injection portée, en délocalisant le point d'injection d'une ou plusieurs unités de méthanisation, est donc apparue comme une solution pour étendre le développement de l'injection de biométhane.

 

Quels sont les avantages et les limites des projets d'injection portée ? Quels cas de figure s’avèrent les plus porteurs au regard des contraintes techniques, environnementales, règlementaires et économiques ? Quels sont les premiers déploiements en cours et à venir ? Quelles barrières lever pour mettre davantage le biogaz de nos campagnes au service des villes consommatrices d’énergie ?

 

Réponses durant cet atelier, étayées par les résultats de l’étude ADEME parue en août 2016 et les projets actuellement en phases de construction et d’étude, dont MéthaBraye dans le Loir-et-Cher et Methagri du Blavais dans le Morbihan.

 

Intervenants :

  • Sylvain FREDERIC : Directeur Général Délégué - NASKEO ENVIRONNEMENT
  • Simon CLODIC : Directeur commercial - CRYO-PUR
  • Jean-Marc ONNO : Agriculteur méthaniseur - EARL de Guernequay et Association      des Agriculteurs Méthaniseurs de France

 

Animation :

  • Dominique FRITZ : Responsable communication - BIOGAZ VALLÉE®

 

 

PDF A TÉLÉCHARGER


 En partenariat avec

 

   

 

 

 

 

PARTENAIRES